Les Différences entre le Loup et le Chien

Chien-Loup, Documentaire Loup -

8 DIFFÉRENCES ENTRE LE LOUP ET LE CHIEN

de lecture - mots

Que votre chien soit un Teckel, un Border Collie ou un Malamute d'Alaska, il est apparenté au loup. Les scientifiques estiment qu'il y a 40 000 ans, les chiens se séparaient des loups. Les races canines ont évolué au cours des deux derniers millénaires, et la grande majorité d'entre elles sont apparues au cours des 100 à 200 dernières années.

L'évolution du chien s'est produite à la suite d'une association avec des tribus humaines. Alors que les humains créaient des tas d'ordures près de leurs camps, certains loups y voyaient un moyen de ramassage facile. Au fil des générations, on pense que ces animaux ont été domestiqués, qu'ils ont appris à lire les indices humains et qu'ils ont développé des relations plus intimes avec les humains, devenant même des gardiens et des compagnons.

Les loups et les chiens appartiennent à l'espèce Canis lupus. Ils partagent plus de 99 pour cent de leur ADN, et bien que cela ne se produise pas très souvent, ils peuvent techniquement se croiser. Le Malamute d'Alaska, le Husky de Sibérie et d'autres chiens qui ressemblent à des loups sont plus proches du loup que, disons, un Caniche. Pourtant, toutes les races de chiens sont plus proches les unes des autres qu'elles ne le sont du loup.

Moins de 1 pour cent ne semble peut-être pas beaucoup, mais c'est suffisant pour créer des différences significatives entre les chiens et les loups. Étant donné les grandes variations dans les races de chiens, les affirmations suivantes sont des généralisations.

1. Différences physiques entre les chiens et les loups

Les loups et les chiens ont le même nombre de dents. Mais, avec le crâne et la mâchoire, les crocs sont plus gros et plus forts chez le loup. Cela est probablement dû à leur besoin de mordre et de casser des choses comme les os dans la nature, comparativement aux chiens qui ont évolué beaucoup plus en tant que charognards des déchets humains.

Les chiens ont un visage plus rond et des yeux plus grands que les loups. Ils ont aussi évolué pour avoir des oreilles tombantes et des queues courtes ou bouclées. Tandis que le loup a des oreilles pointues, un visage plus fin et agressif. Tu pourras retrouver toutes ses caractéristiques sur nos bagues en forme de tête de loup aux détails soignés.

Les loups ont des pieds énormes par rapport à ceux d'un chien, et leurs deux orteils avant et moyen sont beaucoup plus longs que leurs orteils latéraux. Grâce à cela, ils peuvent se relever avec leurs orteils, mieux fléchir leurs chevilles, garder leurs coudes droits ensemble et s'élancer à des vitesses et distances incroyables. C'est comme ça qu'un loup peut économiser de l'énergie et aller aussi loin qu'un chien.

2. Ils diffèrent dans leur dépendance à l'égard des humains

Les chiens ne peuvent pas survivre sans les humains. Il y a des chiens sauvages dans la nature, mais en général, ils ne réussissent pas bien à survivre parce qu'ils ont été domestiqués à un point tel qu'ils ne peuvent plus survivre adéquatement.

Si vous connaissez bien les chiens, vous savez peut-être qu'ils obéiront à des ordres comme s'asseoir et « pas bouger » parce qu'ils veulent plaire aux humains et être récompensés.

Chien qui fait le tour assis

Il y a eu beaucoup d'études sur la capacité d'entraîner les loups comme on le ferait avec un chien domestique. Ces études ont montré que les loups ne s'attachent pas aux humains et ne présentent pas les mêmes comportements qu'un chien domestiqué.

3. Les loups mûrissent plus vite que les chiens

Les louveteaux et chiots domestiques sont sevrés vers l'âge de 8 semaines. Pourtant, les louveteaux sauvages mûrissent beaucoup plus vite que les chiots domestiques.

Des études comparant la capacité des chiens et des loups montrent que les louveteaux peuvent résoudre des énigmes à un âge beaucoup plus jeune. C'est logique : ils doivent mûrir plus vite pour pouvoir survivre dans la nature, alors que les chiots domestiques ont besoin de nous pour s'occuper d'eux.

Lorsque votre chien atteindra l'âge de 2 ans, il restera probablement votre compagnon fidèle toute votre vie. Les experts disent que les loups seront de bons compagnons pendant environ six mois, après quoi ils peuvent devenir difficiles à manipuler. Les sanctuaires de loups et de loups-chiens disent qu'ils reçoivent régulièrement des appels lorsque l'animal atteint sa maturité sexuelle.

4. Les loups et les chiens se reproduisent différemment

Contrairement aux chiens qui peuvent se reproduire plusieurs fois dans l'année, les loups ne se reproduisent qu'une fois par an. Ils ont aussi une saison de reproduction rigide qui s'étend de février à la mi-mars, avec des petits qui naissent en avril et en mai.

La taille de leurs portées diffère également. Un loup a en moyenne quatre à cinq petits, alors que les portées de chiens peuvent varier. Nous avons vu avec beaucoup de chiens domestiques que leurs portées sont en moyenne d'environ cinq à six chiots. Mais beaucoup de races différentes de chiens domestiques peuvent avoir des portées de plus grande taille.

Bien que les mères de loups et de chiens s'occupent de leurs chiots et les élèvent, les chiens s'occupent de leurs petits sans l'aide de leur père. Les meutes de loups sont composées d'une mère et d'un père loup et de leur progéniture. Les chiens, en revanche, ne forment pas des groupes familiaux de la même manière.

5. Jouer signifie des choses différentes

Un chien domestique joue principalement pour le plaisir. Pour un louveteau, le jeu est essentiel à l'apprentissage de la survie et des aptitudes sociales. Le père loup leur apprend à chasser ; il leur apprend à discipliner un membre de la meute lorsqu'ils deviennent chefs de meute. Cela les aide à apprendre quelles sont leurs limites, tout comme les enfants humains. Cet apprentissage social est très important pour qu'en grandissant, leur meute sache comment se parler, travailler ensemble et se respecter afin de pouvoir chasser ensemble et garder la meute en bonne santé.

Les experts disent que les chiens ont aussi besoin d'apprendre les limites sociales, mais que ces aptitudes ne sont pas aussi importantes que chez les loups. Ces différences dans le comportement des chiens sont également évidentes à l'âge adulte. Contrairement aux loups, les chiens jouent continuellement tout au long de leur vie et socialisent avec de multiples espèces. Ils montrent même des comportements d'affiliation.

6. La nutrition du chien et la nutrition du loup

Les chiens sont des omnivores qui ont évolué pour manger ce que nous mangeons. En revanche, le système gastro-intestinal d'un loup peut traiter les viandes crues, passer plus de temps sans repas et absorber les nutriments d'une manière différente de celle d'un chien domestique.  Il s'agit d'un élément important à ne pas oublier lors du choix d'un type d'aliment pour votre chien, car sa capacité à écarter les agents pathogènes courants dans les aliments crus est très limitée.

Les loups mangent parfois des matières végétales, mais qu'ils sont de vrais carnivores. Ils mangent aussi plus que les chiens. Les loups savent qu'il va probablement s'écouler beaucoup de temps entre les repas ou qu'ils se feront voler. Ainsi ils mangent énormément pour faire des réserves. Ils peuvent en fait manger entre 4,5 et 9 kilogrammes, selon l'espèce. Avec les chiens domestiques, on leur donne, par exemple, une gamelle de nourriture le matin et une gamelle l'après-midi.

Loups qui mangent une proie

Un chien domestique nourri avec des croquettes de loup tomberait probablement malade et aurait la diarrhée à cause de sa teneur élevée en protéines. Inversement, si on donnait de la nourriture pour chien domestique à un loup, ce loup aurait des carences. 

7. Les loups sont timides ; les chiens ne le sont généralement pas.

Même s'ils sont décrits comme vicieux dans certains médias, les experts disent que les loups sont en fait timides et qu'ils éviteront les gens. Il est aussi incroyablement rare qu'un loup attaque une personne

Lorsqu'elle faisait des recherches sur le comportement des loups dans le cadre du projet Yellowstone Wolf, Mossotti et son équipe s'approchaient de la proie que les loups venaient d'abattre. "On pourrait penser que ce sont des choses qu'ils voudraient protéger en t'affrontant, mais ils s'enfuient."

8. Les loups sont de meilleurs résolveurs de problèmes

Des études portant sur les capacités de résolution de problèmes chez les loups et les chiens montrent que lorsqu'un problème devient plus difficile, les chiens finissent par cesser de le résoudre. Ils cherchent quelqu'un et disent : "Viens arranger ça pour moi", alors qu'un loup essaiera de s'en sortir tout seul.

Dans une étude, des chiens et des loups ont dû travailler ensemble pour résoudre un casse-tête afin d'obtenir une gâterie. Ils ont dû tirer une corde au même moment pour que le plateau se glisse et leur donne à manger. Les loups l'ont vite compris. Les chiens n'ont jamais vraiment compris le problème jusqu'à ce qu'un humain leur enseigne qu'ils doivent tirer la corde. Ce qui est encore plus fascinant, c'est que lorsque les testeurs ont rendu le casse-tête plus difficile, les loups ont quand même réussi.

Les différences entre les chiens et les loups sont suffisamment marqués pour que les experts recommandent de ne pas garder les loups et les loups-chiens comme compagnons domestiques.

 

Il existe des chiens-loups qui sont le résultat d'un croisement entre un chien et un loup.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.